Yves« Il n'existe pas d'autre voie vers la solidarité humaine que la recherche et le respect de la dignité individuelle».

J’ai toujours pensé que cette citation de Pierre Lecomte du Nouÿ convenait à ce que doit être l’engagement moral d’un élu et à sa réalité quotidienne.

Dans notre société actuelle que nous qualifions souvent d’individualiste, il est essentiel que la solidarité, dans son acception la plus large, fortement enracinée depuis que notre espèce s’est sédentarisée ou organisée, tienne bon, pour notre survie, face à l’adversité contemporaine. Elle doit évoluer, s’adapter, accompagner, mais elle reste le socle du bien vivre ensemble. Avec la tolérance, elles forment un tandem à pousser jusqu’à la ligne d’arrivée !

Les solidarités Campéliennes les plus diverses s’expriment dans notre village et elles ne manquent pas, je les vois tous les jours. Je suis fier et heureux de vivre à CHAMPEAUX. Depuis 2001, j’ai le privilège de partager les valeurs d’une équipe municipale, en évolution permanente, mais jamais détournée de son objectif, celui de construire l’intérêt général.

Presque autant que nos projets eux-mêmes, aboutis, en cours ou à venir, c’est la fierté de les faire naître, grandir et se réaliser sous l’égide d’une équipe motivée, compétente, imaginative, constructive et critique qui m’amène naturellement à poursuivre avec elle. Quand on a la chance de vivre cette solidarité-là, on remet souvent son jugement en question, on est serein et d’attaque pour l’avenir de CHAMPEAUX, bien loin du pot de miel du petit pouvoir, des miroirs brillants et grisants de la gloire à trois sous, travers dans lesquels notre opposante semble être déjà tombée...

La parité est une chance, elle fait que des sensibilités différentes se croisent pour devenir complémentaires. Même si elle n’est pas légalement obligatoire pour notre village, il était impensable pour nous d’échouer. Chacune et chacun doit trouver la place qu’elle ou il est en droit d’attendre dans la vie Campélienne.

Notre république est ainsi faite que seul un « noyau » de quinze personnes est légalement représentatif d’un village de 820 habitants. Il a la lourde mais passionnante responsabilité de porter au débat les projets de demain. Les quinze de la liste « Vivre à Champeaux Ensemble » travaillons depuis des mois sur des projets économiquement fiables et socialement acceptables que vous avez pu découvrir sur notre document de campagne. L’expérience des sortants, ajoutée au nouvel élan des entrants, apporte le renouveau démocratique indispensable à une cité vivante.

Le temps paraît long, une éternité parfois, pour la mise œuvre d’un simple projet. C’est le temps du débat, qu’il soit d’idées, financier, administratif ou législatif. Ce temps est cependant nécessaire à l’acceptation de tous. Usine de dépollution de l’eau, station d’épuration, branchements plomb, projets de voirie, restauration de la Collégiale, micro-crèche, restaurant scolaire, PLU, lotissement de la Collégiale, et bien d’autres projets sont sortis de terre en une dizaine d’années et tous bien acceptés. Mais que représentent dix années dans une vie pour des projets appelés à durer des décennies ? Détachés de l’immédiateté prégnante qui régit notre environnement quotidien, nous avons su et saurons faire les meilleurs choix. Vous aussi, faites le meilleur choix en nous apportant vos suffrages.