Vivre à Champeaux Ensemble 2014

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 4 avril 2014

Premier conseil

A l'issue d'une réunion digne de la campagne, nous avons dû réduire à trois le nombre d'adjoints puisque la proposition d'offrir la place de 4e adjoint à une conseiller d'opposition a reçu un fin de non-recevoir (pour rester poli)

Sont donc élus:

  • Maire : Yves Lagües-Baget
  • Adjoint Finance et eau : Stéphane Hubert
  • Adjoint urbanisme/marché public : Christine Béros
  • Adjoint au social : Jean-Pierre Holvoet

Les commissions "urgentes" ont été également mises en place (Appel d'offres, Commission Sapin et élus au CCAS.

Ils vous remercient à leur tour

Cinq colistiers ont été élus au second tour, donnant ainsi à la liste "Vivre à Champeaux Ensemble" la majorité aux élections municipales 2014.

Ils vous remercient.

Merci à tous ceux qui m’ont fait confiance lors de ce ces élections municipales 2014, aussi bien au premier tour qu’au deuxième tour. C’est un honneur pour moi. Sachez que je ferai tout mon possible pour mériter votre confiance et défendre les intérêts de notre village et de ses habitants. 
Je confirme que l’équipe que vous avez élue à la majorité est une équipe formidable, prête à se battre pour défendre vos intérêts. Je sais que la route peut être semée d’embûches, mais tous ensemble et avec vous, nous tiendrons le cap.
Nous comptons sur votre participation et votre soutien pour mener à bien nos projets. 

Marie-Christine Baros

Zoïa Bury

Murielle Guerchson

Merci d'avoir cru en nous et de nous avoir donner la majorité pour ce mandat.
Grâce à vous la voix de la jeunesse pourra être entendu et nous ferons tout pour.

Merci de votre soutien 

Quentin Holvoet
A l'issue de cette campagne très dure, vous nous avez donné la majorité pour mener à bien le projet que nous vous avons proposé. Je vous en remercie. Nous vous en remercions.

Nous allons maintenant pouvoir nous mettre au travail pour mener à bien la mission pour laquelle vous nous avez élus. J'espère tous ensemble, dans un climat apaisé, pour le bien de la commune et de ses habitants, comme nous le faisons depuis 13 ans.

Encore merci.
François Robar

Mais ceux qui n'ont pas été élus au second tour ou qui ne se représentaient pas ont aussi un mot pour vous.

Pour faire un pied de nez au résultat qui est le mien et j’en demande pardon, d’avance, à mes colistiers et à ceux et celles qui m’ont fait l’honneur de leurs suffrages, Pierre DAC a dit :
« Celui qui est parti de rien pour arriver nul part, n’a de merci à dire à personne…. »

Pourtant, je vous remercie de l’intérêt que vous avez porté à ma candidature, vous êtes celles et ceux qui ont compris ma démarche… Démarche qui visait à l’équilibre et à la démonstration que cette liste "ENSEMBLE" ne faisait pas de politique puisque toutes les composantes y étaient représentées et faisaient abstraction de leurs convictions, dans l’intérêt du village et pour l’ensemble de ses habitants.
J’ai échoué et j’en suis désolé.
Cette campagne d’une extrême férocité à l’encontre du maire sortant a crée un clivage droite/gauche qui est hors de propos dans une commune de 800 habitants. Les calomnies et autres interventions qui visaient Yves Lagües-Baget, alors que les tracts de l’opposition s’enorgueillissaient d’une "campagne digne et respectueuse", ont poussé certains à faire des choix plus orientés politiquement que factuels.
Ceux là ont prêté l’oreille aux sarcasmes et plutôt que de regarder véritablement le bilan et les projets raisonnables de cette équipe, ils ont donné foi à la haine et au calcul… Ce faisant, ils ont mélangé les genres et orienté le scrutin vers une forme de démocratie que je qualifie de "démo-crasseuse" puisqu’elle fait la part belle aux mensonges et aux promesses clientélistes.
 
Certains m’ont sanctionné au prétexte que j’avais rallié le camp « gauchiste » (cf le « papier » du maire de Beauvoir .. : Trublion qui n’aura rien révélé que je ne savais déjà et qui devra gérer son image de paria au sein de la communauté de communes, tant la réaction des maires a été unanime..). 
J’étais devenu un « traître » (cf ma « lapidation publique sous forme d’une logorrhée verbale » par l’épouse d’un élu du premier tour le vendredi 28…) "J’étais un moins que rien de rejoindre un trotskiste ! " ….
J’en souris encore et me souviens d’une citation de Courteline : « Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet ». ....

D’autres m’imaginaient trop à droite pour admettre que je puisse être le conseiller loyal d’un maire "au cœur à gauche" ou peut être s’imaginaient-ils que j’étais un cheval de Troie…. Ce ne sont que des conjectures penserez- vous, mais il est clair qu’ils m’ont rayés souvent des listes et n’ont pas cherché à analyser l’estime réciproque qui existe entre nous, malgré l’apparence de nos parcours très différents…
Ce qui nous a réunis et nous fait nous « associer » encore plus depuis qu’il a « empilé les années » de maire, c’est une forme de sens du commun, une capacité à s’investir, une aptitude à ne pas compter son temps, à écouter et régler les affaires avec pragmatisme dans l’intérêt du plus grand nombre tout en respectant les règles et les personnes.
La différence avec l’officier et l’homme que je suis, c’est qu’il a pu et peut encore choisir les personnes qui l’entourent et le conseillent et c’est peut être son caractère plus « chaud bouillant » (à rapprocher d’une patience "à limite" qu’au coté sanguin..) qui lui vient de son Sud Ouest natal (et encore que je l’ai vu vendredi d’un calme olympien face aux abjections…)…

Certains pourraient penser que je fais son éloge pour vous convaincre, me justifier ou vous influencer, que nenni ! Je vous dis simplement le pourquoi je l’ai rejoins, vous dis pourquoi il est abjecte de vouloir salir un homme quand on n’a pas le courage de le rencontrer sur le terrain des faits (discutant du bilan) et que l’on est prêt à toutes les vilenies pour parvenir à ses fins….
Je l’avais dit à Mme C.Oudin que je ne pouvais pas la rejoindre à cause de la teneur de ses campagnes et autres interventions des transparents ; que je ne voulais pas me commettre ou cautionner les pratiques que j’ai évoqué brièvement dans ma profession de foi….Je n'ai pas réussis à vous en convaincre mais j’ai eu raison de ne pas la rejoindre !

Je n’ai pas été élu et quel qu’en soient les raisons (ce sont les meilleurs puisqu’elles sont l’expression de la démocratie) je n’ai pas à rougir et à regretter d’avoir fait le chemin avec l’équipe conduite par Yves Lagües-Baget bien au contraire ! (Dans tous les combats, il y a des pertes et j’en suis, mais fort heureusement cette élection ne fait pas de graves blessures sauf peut être d’amour propre pour ceux qui ne connaissent pas la relativité…)
J’ai trouvé dans son équipe la diversité campélienne, la bonne humeur, l’abnégation et la foi qu’il faut pour s’investir et donner beaucoup de son temps à ceux qui, souvent et là plus qu’alors, jugent sans savoir, sans connaître, sans réfléchir…. en mélangeant les genres et en voulant croiser la vache et l’âne (panachage …).
Yves aurait pu balancer, déballer et tomber bien bas mais rien de cela, même dans l’intimité de nos réunions… En cela et pour tout le reste je lui en sais gré. 

Et pour synthétiser mon propos une citation de sir Winston Churchill :
« Certains considèrent le patron comme un loup qu'on devrait abattre, d'autres comme une vache que l'on peut traire sans arrêt.
 Peu voient en lui, le cheval qui tire la charrette… »
Pour ce qui me concerne, cette vision est orientée par mon parcours : « Yves tu es un roussin !»  (J’aurai pu mettre destrier mais pour un homme de gauche …hahahah !) 
 
Pour ne pas que cette belle entente de liste s’arrête là, je me tiendrai à la disposition du conseil municipal pour intégrer les commissions dans lesquelles mes connaissances, mon expérience et mes valeurs pourront contribuer au TOUT Champeaux !

Merci encore et haut les cœurs ! 
Jean-Louis Bourdin
Dimanche 30 mars 2014, vos votes ont permis de donner la majorité à notre liste et nous vous en remercions.

Nous ne sommes pas tous élus mais notre engagement et notre motivation restent intacts. 

Je reste aux côtés de notre équipe pour mener à terme notre projet que vous avez soutenu pour l'avenir de Champeaux -notre village- et de tous les Campélien(ne)s.

Sandrine Charlu

Caroline Francoz

Dimanche 30 mars après une campagne très dure ……., vous avez permis à la liste « Vivre à Champeaux ensemble » de remporter la majorité. Je remercie donc tous les Campéliennes et Campéliens qui ont su faire la part des choses entre les mensonges et la vérité.

Je n’ai pas été élue mais cela ne me décourage pas et je continuerais durant ce mandat d’être à côté de mon équipe pour travailler à l’amélioration de la vie des Campéliennes et Campéliens.

Isabelle Marié-Sall

Sébastien Noris

Election du maire

Ce soir, 4 avril, le conseil municipal nouvellement élu va se réunir pour élire le nouveau Maire, ses adjoints et les membres des premières commissions, celles qui ne peuvent attendre pour décider des affaires courantes de la commune (finances, CCAS...)

dimanche 30 mars 2014

Résultats du second tour

Un peu avant 20h, les chiffres suivants ont été dévoilés par le maire.

  • 246 voix : Marie-Christine BEROS
  • 229 voix : Jean-Louis BOURDIN
  • 248 voix : Zoïa BURY
  • 237 voix : Bernard CHECHIN
  • 247 voix : Murielle GUERCHSON
  • 241 voix : Quentin HOLVOET
  • 245 voix : François ROBAR

Sont élus au second tour Marie-Christine BEROS, Zoïa BURY,Murielle GUERCHSON, Quentin HOLVOET et François ROBAR qui rejoignent Florence LEVEQUE, Jean-Pierre HOLVOET, Yves LAGÜES-BAGET et Stéphane HUBERT élus au premier tour pour former la majorité municipale.

Un grand merci à vous.

vendredi 28 mars 2014

Réponse, toujours...

Chères Campéliennes et chers Campéliens,

À la lecture du dernier tract, distribué ce jour par Mme OUDIN, vous avez certainement été choqué par les propos qui y sont tenus et qui me visent personnellement, encore une fois.
Si je peux comprendre certains arguments ; si, comme vous le savez, je suis ouvert au débat et toujours à l’écoute, je ne peux tolérer qu’on mette mon intégrité et mon honnêteté en doute.
Certains propos, concernant le favoritisme dont je me serai rendu coupable, sont diffamants et je ne peux faire autrement que de saisir la justice.
M. BARON devra répondre de ses accusations très graves.

Yves LAGÜES-BAGET

Lire la suite...

Merci pour le premier tour, continuons pour le second

Merci à celles et ceux qui nous ont fait confiance ce dimanche 23 mars 2014. Vous êtes sûrement comme nous déçu de ne pas avoir vu une majorité claire se dégager en notre faveur, pour quelques voix seulement.

Comme vous, nous souhaitons vivre dans un environnement serein, agréable et vivant. L’équipe de « VIVRE A CHAMPEAUX ENSEMBLE » fourmille d’idées grâce à sa diversité. Elle a la tête sur les épaules et s’efforcera de mener à terme les projets détaillés dans son programme en prenant en compte la rigueur budgétaire nécessaire à notre survie.

Pour la pleine exécution de notre projet, cette majorité nous est nécessaire. Ce dimanche 30 mars 2014, merci de faire à nouveau confiance aux femmes et aux hommes de « VIVRE A CHAMPEAUX ENSEMBLE », en votant massivement et intégralement pour les 7 colistiers qui se présentent une nouvelle fois à vous.

Les quatre colistiers qui ne se représentent pas à vos suffrages continueront naturellement à travailler pour les projets muris ensembles au sein des comités consultatifs

mardi 25 mars 2014

ils vous remercient

Vous avez élus dès le premier tour quatre colistiers, ils vous en remercient

Chères Campéliennes, chers Campéliens,

Voici 19 ans que je me consacre à notre village, dont ces 13 dernières années à la fonction de Maire.

C’est toujours avec cette passion inébranlable qui m’anime, grâce à des coéquipiers tout aussi déterminés, que j’ai mené bon nombre de projets que vous avez pu découvrir ou redécouvrir dans nos différentes publications.

Dimanche dernier, vous m’avez élu conseiller municipal dès le 1er tour et je vous en remercie.

J’attribue votre vote au travail que j’ai mené, sans relâche, à ma présence au quotidien, au seul service de l’intérêt général.

Comme vous le savez, j’ai toujours respecté mes engagements et toujours exécuté les décisions du conseil municipal.

J’ai aussi fait le constat que vous aviez sanctionné ma concurrente qui conduit l’autre liste.

Si vous le décidez, dimanche prochain, je serais en mesure de poursuivre mon action, à la condition que vous me donniez la majorité qui me reconduira dans la fonction de Maire de CHAMPEAUX.

Aussi, j’en appelle à vos suffrages pour mes 7 colistiers de « VIVRE à CHAMPEAUX ENSEMBLE » restant à élire.



Comme vous avez pu compter sur moi, je compte sur vous.

Bien cordialement,

Yves LAGÜES-BAGET

Je remercie vivement les électrices et électeurs qui m ont fait confiance lors de ce premier tour.

je compte vivement sur vous Dimanche 30 Mars 2014 pour élire la liste en majorité "VIVRE A CHAMPEAUX ENSEMBLE" afin de concrétiser le projet pour lequel nous nous sommes engagés.

Florence Lévêque

Je tiens à remercier tous les électeurs qui m’ont fait confiance lors de ce premier tour.

L’essentiel reste à faire puisqu’aucune majorité n’est à ce jour établie.

La liste « VIVRE A CHAMPEAUX ENSEMBLE » vous propose un projet que nous serons en mesure de bâtir que si nous obtenons une majorité forte.

Par conséquent, le 30 mars, j’appelle tous ceux qui m’ont fait confiance et tous ceux qui souhaitent que notre village mérite ce VRAI projet, à se mobiliser et à voter massivement pour la liste « VIVRE A CHAMPEAUX ENSEMBLE».

Stéphane Hubert

Je remercie toutes celles et ceux qui m’ont accordé leur confiance lors du premier tour des élections municipales.

La satisfaction personnelle d’être élu se heurte à la non décision du corps électoral qui a de fait renvoyé dos à dos les deux listes en présence sans leur donner les moyens de mettre en application leur programme.

Je ne doute pas qu’au deuxième tour après avoir relu tranquillement notre programme qui vous propose des actions concrètes, concertées, utiles et réalistes vous élirez les membres de notre liste.

Je compte sur vous dimanche prochain pour donner à la liste « VIVRE A CHAMPEAUX ENSEMBLE » la majorité pour pouvoir œuvrer au bien-être de tous les Campéliens sans exclusive ni parti pris.

Jean-Pierre HOLVOET

dimanche 23 mars 2014

Résultats du premier tour

Après un long dépouillement, les chiffres suivants ont été dévoilés par le maire.

  • 239 voix : Marie-Christine BEROS
  • 238 voix : Jean-Louis BOURDIN
  • 237 voix : Zoïa BURY
  • 236 voix : Sandrine CHARLU
  • 227 voix : Bernard CHECHIN
  • 238 voix : Caroline FRANCOZ
  • 239 voix : Murielle GUERCHSON
  • 245 voix : Jean-Pierre HOLVOET
  • 232 voix : Quentin HOLVOET
  • 248 voix : Stéphane HUBERT
  • 246 voix : Yves LAGÜES-BAGET
  • 250 voix : Florence LEVEQUE
  • 236 voix : Isabelle MARIE SALL
  • 239 voix : Sébastien NORIS
  • 235 voix : François ROBAR

Sont élus dès le premier tour Florence LEVEQUE, Jean-Pierre HOLVOET, Yves LAGÜES-BAGET et Stéphane HUBERT

mercredi 19 mars 2014

Dernière minute : pièces d'identité non obligatoire

Contrairement à ce qui a été annoncé (ici même plus tôt comme par ailleurs), il ne sera plus obligatoire de venir voter avec une pièce d'identité.

Monsieur le Ministre de l'Intérieur a entendu la demande des élus de l'AMF (l’Association des maires de France) à ce sujet et on pourra donc comme avant venir sans avoir besoin de présenter ses papiers avant de prendre les bulletins.

Le décret a été pris ce jour

Décret no 2014-352 du 19 mars 2014 relatif à la vérification de l’identité des électeurs

Source : http://www.maire-info.com/article.asp?param=17058&PARAM2=PLUS

vendredi 14 mars 2014

Papier et programme glacés

Après les irrésistibles pamphlets de Mme OUDIN en guise d’amuse-gueules (!), voici enfin le tant attendu mais trop plastique Programme-Plat-de-Résistance. Comme dans les restos trop chics : une carte luxueuse, des noms pompeux et à rallonge et tout compte fait, pas grand-chose dans l’assiette !

Elle le déclare haut et fort, nous sommes en République ! Sans blague ? Et pour les béotiens patentés que nous sommes, elle précise : liberté, égalité, fraternité et elle y incorpore un improbable galimatias de liberté de conscience et de laïcité ! On enfonce des portes ouvertes -ça noircit du papier- en avertissant qu’à CHAMPEAUX, nous nous en tiendrons au respect des règles républicaines
Ah, c’est raisonnable

Et pourtant, plus loin elle parle d’un Cahier de Doléances. Ça, c’était avant la révolution et donc avant la république puisque c’est le roi Louis XVI, désemparé face à la grogne du peuple, qui en est à l’origine –Elle est la Reine des anachronismes et calembredaines- « Oyé Oyé, braves Campéliens, faites donc part à la Cour de vos misérables déplaisirs. Elle n’a aucun projet pour vous mais attend de pied ferme vos prétentions ! » Et nous voici projetés 220 ans en arrière, rien que ça !

Et c’est parti pour un week-end d’accrochage gratuit de rubans bicolores « I love CHAMPEAUX » -campagne à l’américaine- à réserver aux dames exclusivement, parce que c’est leur journée ! Gloups ! Quel manque de respect ! Quelle relation peut-il bien exister entre la journée de la femme et I love Champeaux ? Mais de quelle sensibilisation parle-t-on, me direz-vous ? Celle d’étiqueter vulgairement une certaine catégorie d’entre nous pour espérer naïvement soutirer leur suffrage ! J’espère que vous avez échappé à ça !

Sinon, dans ce papier, d’aspect brillant, on découvre des ambitions ÉCORESPONSABLES … imprimées sur du papier non recyclé … Aïe, ça commence mal ! Après avoir qualifié de « Guignolerie » les actions pour la biodiversité décidées par la majorité en place, en partenariat avec les écoles, virage à 180° Celsius –pour ces esprits qui chauffent- !
Qui va la croire ?

Un peu après, méthode « salamalec grand écart » ou comment elle va expliquer qu’elle ne peut pas dire qu’elle a voté contre le projet de maison médicale mais que, quand-même, elle va travailler avec les acteurs locaux de santé … euh oui, mais pour quoi faire ?
Qui va la croire ?

Très soucieuse des enfants de CHAMPEAUX et de nos écoles -au point de ne pas savoir, et pour cause, ce qu’il s’y passe- elle aurait apporté, avec son équipe, une attention particulière à la réforme des rythmes scolaires. Si vous cherchez ce qu’elle a fait, nous aussi !
Qui va la croire ?

Arrêtons-là de décrire ce qui est indescriptible parce que trop transparent, sans véritable consistance et surtout sans aucune sincérité. On pourrait adresser ce « programme-type » à n’importe quel électeur, dans n’importe quelle ville de France et de Navarre. Il nous dirait qu’il ne voit aucun projet concret pour sa ville. Il nous dirait que tout ça, ce ne sont que des généralités, des banalités réchauffées, écrites par des communicants politiques. Il nous dirait que c’est bien glacé mais que ça manque de chaleur humaine.

mardi 4 mars 2014

Ils nous soutiennnent.

Mesdames, Messieurs

Conseillers sortants, nous souhaitons vous faire savoir combien nous avons été honorés d'exercer la fonction que vous nous avez confiée au travers des deux derniers mandats.

Cette fonction, qui demande dévouement, disponibilité, enthousiasme et compétence fut pour nous une occasion privilégiée de nous mettre au service de la Commune; à votre service.

Dans l'ombre, ou plus proche des Campéliens, notre seule ambition fut d'œuvrer à une gestion pragmatique et de « bon sens » de la Commune, et pensons avoir, en partie par notre action, contribué à préserver vos intérêts.

Nous avons néanmoins pris la décision de ne pas nous représenter

Déménagement, obligations familiales ou professionnelles plus soutenues et prenantes, engagements de tout autre nature, ou aussi tout simplement besoin de consacrer un peu plus de temps aux siens et à soi, nous ont conduit à ne pas briguer un nouveau mandat.

Qu'il n'y ait aucune ambiguïté sur notre décision; nous apportons notre soutien plein et entier à la liste « Vivre à Champeaux Ensemble» une équipe constituée d'hommes et de femmes, non pas alignés pour la circonstance, mais animés par un projet commun et réfléchi, soudés autour d'un noyau de personnes confirmées dans la fonction, et au fait de vos difficultés quotidiennes.

Les projets à mener dans les prochaines années sont nombreux mais ils ne pourront être conduits, qu'au rythme des capacités financières de la commune, selon les priorités qui seront définies par cette nouvelle équipe; le rêve et l'utopie ne sont pas le credo de la liste « Vivre à Champeaux Ensemble».

Bien évidemment notre engagement ne saurait s'éteindre au lendemain des élections; c'est pourquoi nous resterons aux cotés des futurs élus afin de transmettre l'expérience que nous avons acquise tout au long de ces années.

Comme nous, les 23 et 30 mars prochains Votez pour la liste « Vivre à Champeaux Ensemble».

Nous vous prions d'agréer Mesdames Messieurs nos sincères remerciements et nos sentiments les meilleurs

Elise Gardias, David Boursin, Dominique Fournier, Bertrand Lion.

Elise David Dominique Bertrand

jeudi 27 février 2014

Yves Lagües-Baget

Yves« Il n'existe pas d'autre voie vers la solidarité humaine que la recherche et le respect de la dignité individuelle».

J’ai toujours pensé que cette citation de Pierre Lecomte du Nouÿ convenait à ce que doit être l’engagement moral d’un élu et à sa réalité quotidienne.

Dans notre société actuelle que nous qualifions souvent d’individualiste, il est essentiel que la solidarité, dans son acception la plus large, fortement enracinée depuis que notre espèce s’est sédentarisée ou organisée, tienne bon, pour notre survie, face à l’adversité contemporaine. Elle doit évoluer, s’adapter, accompagner, mais elle reste le socle du bien vivre ensemble. Avec la tolérance, elles forment un tandem à pousser jusqu’à la ligne d’arrivée !

Les solidarités Campéliennes les plus diverses s’expriment dans notre village et elles ne manquent pas, je les vois tous les jours. Je suis fier et heureux de vivre à CHAMPEAUX. Depuis 2001, j’ai le privilège de partager les valeurs d’une équipe municipale, en évolution permanente, mais jamais détournée de son objectif, celui de construire l’intérêt général.

Presque autant que nos projets eux-mêmes, aboutis, en cours ou à venir, c’est la fierté de les faire naître, grandir et se réaliser sous l’égide d’une équipe motivée, compétente, imaginative, constructive et critique qui m’amène naturellement à poursuivre avec elle. Quand on a la chance de vivre cette solidarité-là, on remet souvent son jugement en question, on est serein et d’attaque pour l’avenir de CHAMPEAUX, bien loin du pot de miel du petit pouvoir, des miroirs brillants et grisants de la gloire à trois sous, travers dans lesquels notre opposante semble être déjà tombée...

La parité est une chance, elle fait que des sensibilités différentes se croisent pour devenir complémentaires. Même si elle n’est pas légalement obligatoire pour notre village, il était impensable pour nous d’échouer. Chacune et chacun doit trouver la place qu’elle ou il est en droit d’attendre dans la vie Campélienne.

Notre république est ainsi faite que seul un « noyau » de quinze personnes est légalement représentatif d’un village de 820 habitants. Il a la lourde mais passionnante responsabilité de porter au débat les projets de demain. Les quinze de la liste « Vivre à Champeaux Ensemble » travaillons depuis des mois sur des projets économiquement fiables et socialement acceptables que vous avez pu découvrir sur notre document de campagne. L’expérience des sortants, ajoutée au nouvel élan des entrants, apporte le renouveau démocratique indispensable à une cité vivante.

Le temps paraît long, une éternité parfois, pour la mise œuvre d’un simple projet. C’est le temps du débat, qu’il soit d’idées, financier, administratif ou législatif. Ce temps est cependant nécessaire à l’acceptation de tous. Usine de dépollution de l’eau, station d’épuration, branchements plomb, projets de voirie, restauration de la Collégiale, micro-crèche, restaurant scolaire, PLU, lotissement de la Collégiale, et bien d’autres projets sont sortis de terre en une dizaine d’années et tous bien acceptés. Mais que représentent dix années dans une vie pour des projets appelés à durer des décennies ? Détachés de l’immédiateté prégnante qui régit notre environnement quotidien, nous avons su et saurons faire les meilleurs choix. Vous aussi, faites le meilleur choix en nous apportant vos suffrages.

Sébastien Noris

sn.jpgHabitant Champeaux depuis 2001 avec ma femme et mes 3 enfants j’ai pu au cours de toutes ces années constater les évolutions de notre village (construction d’une cantine pour nos enfants, sécurisation des entrées du village, construction d’une station d’épuration « écologique » , création d’une micro crèche, mise en place d’un quotient familial pour la cantine, construction d’un nouveau lotissement…) initiées par cette équipe municipale.

J’ai également, par mon mandat de représentant des parents d’élève au RPI et ma fonction de vice-président du CAL, pu constater le sérieux du travail et l’aide réelle apportée au milieu associatif de notre village par cette municipalité.

Ayant également au cours de ces dernières années assisté à de nombreux conseils municipaux, j’y ai vu une opposition polémiquant (quand elle intervenait) votant contre des projets ou des décisions budgétaires sans jamais donner d’explications.

Pour toutes ces raisons et parce que j’ai l’envie d’apporter humblement ma pierre à l’édifice, j’ai décidé de rejoindre la liste « Vivre à Champeaux Ensemble » qui s’appuie sur un travail collectif et dans un véritable esprit démocratique.
En effet, j’ai toujours pensé qu’une véritable politique municipale se jugeait à un bilan et/ou à un projet et pas à des gesticulations à quelques mois des élections.

C’est pourquoi le 23 mars j’invite les Campéliennes et les Campéliens à voter pour la liste « Vivre à Champeaux Ensemble » la seule liste avec un bilan et un projet pour tous les Campéliens.

Caroline Francoz

CarolineVoici 3 années que nous nous sommes installés au lotissement de la Collégiale. Avec nos 3 enfants, nous avons été séduits par CHAMPEAUX et son cadre rural préservé, ses écoles, ses commerces, ses activités et son cadre de vie de qualité. Nous venions de la banlieue parisienne et CHAMPEAUX a été pour nous un véritable changement de vie.

J’ai décidé de rejoindre la liste « Vivre à CHAMPEAUX Ensemble » parce qu’au contraire d’une grande ville, la tache ici est à taille humaine et tous ceux qui composent notre liste ressemblent à notre village. On se sent bien à CHAMPEAUX et je souhaite que cela dure longtemps. Aussi, j’ai décidé de m’impliquer, en toute humilité, pour ce qui est aujourd’hui MON village.

Le 23 mars, votez pour notre liste « Vivre à CHAMPEAUX Ensemble ».

mercredi 26 février 2014

Zoïa Bury

ZoïaJe m’appelle Zoïa Bury, j’ai 26 ans, j’ai suivi mes études pour être directrice d’une structure de loisirs. Je travaille actuellement en accueil de loisirs en partenariat avec les politiques d'une communauté de communes, les familles et les enfants.

Je suis Campélienne depuis ma naissance, j’ai usé les bancs du RPI de la maternelle au CM2, j’ai aussi activement profité des activités du CAL tels que le modern Jazz et le violon.

Je suis passionnée par mon travail et j’ai également suivi diverses formations concernant l’éducation, notamment une formation en « langue des signes » que je commence à apprendre à mon groupe d’enfants.

J’ai envie de me présenter pour partager avec vous mes connaissances et les mettre à votre service, m’investir au sein de la commune.

Je suis enthousiaste à l’idée de participer avec vous à la vie de la commune, à « nourrir » ensemble des expériences nouvelles, prendre le temps de communiquer, de me faire connaître, d’échanger avec vous, et de me rendre disponible.

Murielle Guerchson

MurielleAgent administratif, j’habite à Champeaux depuis 1989.

Quand, en 2008, le Maire m’a demandé de faire partie de son équipe pour participer à la vie de la commune, j’ai accepté avec l’intention d’intégrer le CCAS afin de pouvoir apporter mon aide à nos Anciens. Je suis également membre de l’Association Caritative Campélienne (ACC) en tant que membre actif.

J’ai été élue conseillère municipale en 2008. En faisant partie du CCAS, mais aussi du Foyer des Anciens de Mormant, j’ai réussi à tisser un lien de confiance avec les Anciens.

Cela me conduit à repartir au sein de « VIVRE A CHAMPEAUX ENSEMBLE » et à solliciter vos suffrages...

Si je suis réélue, j’aimerais continuer dans ces activités, car je pense avoir répondu à leurs besoins et à tisser des liens en apportant mon aide et mon soutien à tous les Campéliennes et Campéliens, qui me le rendent bien par leurs sourires !

Alors, votez pour cette liste cohérente composée des personnes remplies d’enthousiasme.

lundi 24 février 2014

Quentin Holvoet

QuentinJ’ai toujours vécu à Champeaux, village que j’aime et où je me sens bien.

J’organise et anime depuis plusieurs années le Téléthon le 1er week-end de décembre, qui rassemble de plus en plus de personnes, d’associations et de commerçants de Champeaux.
Passionné de mécanique, de solex et de véhicules anciens, j’aime partager ma passion avec tous.

C’est parce que je pense que les jeunes ont leur mot à dire dans la vie de leur cité que je me présente sur la liste « Vivre à Champeaux ensemble ». Seule liste qui ose la jeunesse. Si vous m’élisez, je serais le porte parole de tous, bien sûr, mais surtout des jeunes de Champeaux, en proposant notamment de créer un conseil municipal de jeunes.

Ayant tout à apprendre, je sais pouvoir compter sur tous les membres de notre liste.

Alors, le 23 mars, votez pour la liste « Vivre à Champeaux ensemble ».

Bernard Chéchin

BernardCampélien depuis 40 ans (1974), c’est à Champeaux que j’ai posé les bases de ma famille.

Depuis mon arrivée à Champeaux, je me suis investi à la fois dans les écoles en tant que parent d’élèves et auprès des instituteurs, dans différentes associations campéliennes, depuis le foyer rural en 1976 jusqu’à l’ACC (en 1997 - association qui œuvre au profit des enfants soignés contre le cancer). Mais aussi créateur, en 1976, de la course pédestre « A travers Champeaux » qui a perduré pendant 35 années et amenait de l’animation pendant le week-end pascal. Sans oublier le comité des fêtes (depuis 2001), etc.

J’ai été élu conseiller municipal en 1995. Depuis 2001, je suis adjoint au maire, chargé des sports et de la culture mais aussi, tâche un peu plus délicate, responsable de ce que nous appelons les « petits travaux », c’est-à-dire : être au plus près des habitants de la commune et, surtout, n’hésitant pas à me rendre sur place en cas de besoin !

J’aime mon village et j’œuvre pour le faire bouger dans le bon sens.

Pour la 3e fois, je me présente sur la liste cohérente « VIVRE A CHAMPEAUX ENSEMBLE », liste constituée de personnes motivées et qui n’ont pas les deux pieds dans le même sabot. Ce nouveau vent de fraîcheur et d’enthousiasme me conduit à repartir au sein de celle-ci, et donc à solliciter vos suffrages...

Marie-Christine Béros

Marie-ChristineJe suis arrivée à CHAMPEAUX en 2007 et je me suis tout de suite sentie chez moi dans ce village briard qui correspond exactement à mes attentes : vivant grâce à ses commerces de proximité, calme et de taille humaine.

J’ai été agréablement surprise par la lecture du bulletin municipal. Nous sommes tenus informés des évènements marquants et des débats au sein des conseils municipaux.

Le ton des éditoriaux d’Yves LAGUES-BAGET m’a semblé percutant, plein de bons sens et exempt de tout sectarisme ou prosélytisme, ce qui est rare de nos jours.

J’ai moi-même « baigné » dans la participation à la vie locale, mon père ayant été élu maire d’une commune rurale du sud seine et marne pendant 12 ans.

C’est pourquoi j’ai répondu avec enthousiasme à la proposition d’Yves LAGUES-BAGET de figurer sur la liste « Vivre à Champeaux Ensemble » pour les prochaines élections municipales.

Je travaille depuis bientôt 40 ans dans les collectivités territoriales et je serai ravie d’allier mes compétences à celles de l’équipe « Vivre à Champeaux Ensemble » afin de vous assurer, dans la mesure de nos moyens, la préservation de notre environnement et de notre qualité de vie.

Merci de nous faire confiance de voter pour Vivre à Champeaux Ensemble le 23 Mars.

vendredi 21 février 2014

François Robar

FrançoisBonjour

Si je me présente pour la troisième fois, c'est que, tout simplement, j'aime ce que je fais.

J'aime travailler pour Champeaux et pour ses habitants. Quand je m'y suis installé en 1994, j'ai été surpris - en bien - par la tranquillité du lieu et la gentillesse des habitants.

Avec mes moyens et mes aspirations, je me suis investi dans la mairie, des commissions, des syndicats intercommunaux, pour apporter ce que je pouvais et apprendre (apprendre est un des moteurs de mon métier). Dans l'association comité des fêtes aussi.
Par exemple, que Champeaux ne passe pas à côté de la révolution du numérique, que le village soit connu comme un lieu de tourisme...

Je me reconnais aussi dans cette équipe, qui loin de l'idée politicienne, s'investit pour tous, ensemble. Chacun apportant son idée à l'édifice tout en évitant les projets pharaoniques de prestiges, essayant de gérer la commune comme nous le ferions de notre foyer, toujours prêts à améliorer notre maison ou notre confort, aidant les plus faibles de la famille, sans pour autant dépenser de l'argent que l'on ne possède pas. Le travail du maire pour obtenir des subventions est à ce propos exemplaire.

Il est certes dommage de devoir faire au fil des ans des choix pour telle ou telle partie du village. Mais c'est justement parce que l'on fait ces choix, que les finances restent saines, que c'est tour à tour une autre partie du village qui a droit à nos intentions, au lieu de saupoudrer un peu partout sans grand bénéfice pour tous. Parce que ce n'est pas en un jour que l'on fait avancer les choses, sauf à vouloir s'endetter au delà du raisonnable.

Alors votez pour "Vivre à Champeaux Ensemble" pour que ce que nous proposons soit fait. Ce qui, comme à vous, en tant que Campélien, me tient à cœur.

- page 1 de 2